La trilogie Les ailes d’émeraude – Alexiane de Lys

Résumé :

À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis ses 6 ans. 
Seule au monde, l’adolescente est lâchée dans la ville. Alors qu’elle vient de se faire violemment agressée par deux inconnus, elle fait la connaissance du mystérieux et séduisant Gabriel. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle fait partie des Myrnes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels… 

Pour vous donner envie de vous y plonger…

Ce livre ayant gagné le Prix de l’Imaginaire en 2014 (date de parution), vous me direz que ce billet enfonce un peu les portes ouvertes et que je me réveille un peu tard. Cependant, s’il y a un bien un livre qui m’a bouleversé cette année, c’est bien celui-là. Quelle imagination ! Quel talent d’écriture !

Les ailes d’émeraude, écrit à la première personne, nous permet de suivre le quotidien de Cassiopée O’Brien, le personnage principal qui, à ses 18 ans, doit quitter l’orphelinat dans lequel elle a grandi depuis son plus jeune âge, suite à la mort de sa mère et ne connaissant pas son père.

On suit alors les tribulations de la jeune femme, jusqu’à sa rencontre avec « Levis Man », un homme à l’allure féline qui n’a rien d’ordinaire, en plus d’être incroyablement sexy et tout aussi arrogant. Suite à cela, les événements s’accélèrent, et la protagoniste se retrouve projetée dans un monde jusqu’alors mythifié et pourtant bien réel.

S’ensuivent la découverte de ses pouvoirs sensoriels et l’apprentissage de leur maîtrise, la naissance de relations amicales, amoureuses ou hostiles, des histoires de familles, de l’aventure et de l’action, le tout saupoudré d’une bonne dose d’humour et de répartie, ainsi qu’un fantastique voyage au cœur des forêts, plaines et monts rocheux de l’Alaska.

Pourquoi j’ai aimé ces livres ?

Parce qu’il s’agit d’un cocktail grisant, coloré et explosif : outre le fait qu’il s’agisse de mon style littéraire de prédilection (fantaisy) on y fait la connaissance de personnages humains et attachants au caractère bien trempé, chacun ayant ses forces et faiblesses, ses craintes et son histoire.

Il y a de l’amitié, de la romance, des trahisons et des secondes chances. De l’aventure, de l’action, des rebondissements et du suspens. De plus, Cassiopée est une réelle héroïne : certes imparfaite, mais une amie fidèle, une leadeuse née, une forte tête, et qui, de surcroît, n’a rien d’ordinaire. Depuis son arrivée chez les Myrmes à ses différents dons sensoriels, en passant par la couleur de ses ailes et à leur signification, Cassiopée est un personnage palpitant.

Enfin, la cerise sur le gâteau reste, bien évidemment, la plume de l’auteure (si jeune et si talentueuse, 19 ans à peine lors de la sortie du premier tome !). Elle arrive à nous faire voyager sans quitter notre siège : elle sait nous transporter au cœur d’une forêt de pins enneigés, dans une source d’eau chaude en plein hiver, dans une ruelle sombre et malfamée, ou encore dans une forteresse inscrite dans la roche, sans pour autant nous noyer de détails. Elle a également su créer de toutes pièces un univers fantastique et pourtant réaliste, profond et reposant sur des bases solides avec une Histoire et des explications.

En clair, j’ai A-DO-RE ce roman, et je n’exagère pas en disant que c’est le premier depuis les Harry Potter qui me transporte autant, et dans lequel j’ai retrouvé tous les ingrédients qui me plaisent lors de la lecture d’un livre. Je l’ai littéralement dévoré, et je n’ai pas réservé un meilleur sort aux tomes 2 et 3.

Et vous, quel serait le don sensoriel dont vous préféreriez être doté.e ?

2 commentaires

    • Bonjour Irène,
      Merci pour ton commentaire plus que positif ! 🙂
      Si tu le souhaites, Les ailes d’émeraude existent déjà en version livres de poche. Pour pouvoir les lire en les emportant partout avec toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

facilisis mi, consectetur dolor et, commodo diam